Quand venir ?

Du beau temps assuré

Temp

Entre 15 et 20° toute l’année !

L’avantage est d’abord les conditions météorologiques. Il fait bon toute l’année en Andalousie. Le mercure atteint facilement les 20 degrés même en plein hiver. D’avril à mai, la température hivernale laisse la place, petit à petit, au soleil atteignant facilement les 27 degrés.

En été, il fait très, très chaud en Andalousie. Séville détient le record avec un thermomètre à 47 degrés à l’ombre au mois d’août ! La température estivale moyenne atteint les 36°. Mais rassurez-vous, la Casita est située aux bords de l’Océan Atlantique. La brise atténue la chaleur excessive de l’intérieur de la région. Un pur bonheur. Lorsqu’on quitte l’aéroport de Séville, progressivement le thermomètre perd plusieurs degrés plus on se rapproche de la Casita.

Soleil

 

Une terre festive !

PHOTOS

L’autre critère qui déterminera votre venue est les festivités organisées dans la région. Les fêtes religieuses sont l’occasion de célébrations religieuses mais également de grandes manifestations populaires. Ne manquez pas les célébrations de la semaine sainte, des processions impressionnantes traversent les villes et les villages. C’est dans des villes comme San Fernando (à 15 mn de la Casita) qu’elles sont les plus impressionnantes, mais vous pourrez vous rendre dans toute les villes notamment à Cadiz (30 mn). Vous n’avez que l’embarras du choix !

 

Voici une sélection des festivités les plus populaires non loin de la Casita :

Carnaval de Cadix

À Cadix, courant février, vous pourrez passer des moments inoubliables durant le carnaval gaditan, réputé pour son concours de saynètes, les chirigotas, ses chœurs et ses spectacles de rues. Ce concours a lieu dans le « Gran Teatro Falla », le théâtre de la ville.

 

Festival de musique et de danse de Jerez

(février ou mars)

 

Semana Santa

La Semaine Sainte réunit en mars ou avril chaque année des milliers de personnes. C’est un rendez-vous de tradition religieuse célébré à Chiclana, San Fernando ou encore Cadix. À cette occasion, des processions traversent chacune de ces villes.

 

Toro del Aleluya

Le Dimanche de Résurrection est très spécial dans la province , surtout dans les montagnes et à La Janda, où en plus des processions du Ressuscité “se célèbrent plusieurs manifestations populaires de caractère festif comme les fêtes des taureaux ou la Mise à feu du Judas, à Conil, ou, à Benamahoma, où on lui jette un taureau pour qu’il le détruise. Autant Judas que le Taureau représentent le Mal mais, pendant que le premier est détruit, l’animal est fui. Le dimanche de Résurrection, on lâche le taureau de l’“Alléluia” à Arcos de la Frontera, où les plus courageux osent courir devant deux bêtes de combat et les plus tranquilles profitent de la fête penchés aux balcons et aux terrasses.

 

Feria Del Caballo

La Feria de Jerez de la Frontera, ici dite del Caballo (cheval), est la fête principale de la ville. Jerez atteint au printemps l’un des moments de plus grande splendeur avec la célébration de cette feria qui réunit tous les éléments et symboles qui identifient la ville dans le monde entier: Vins, chevaux, bonheur de vivre et convivialité. Durant une semaine, le parc González Hontoria, où a lieu la Feria, accueille plus de 200 casetas dans lesquelles vous pourrez déguster toutes les variétés de vins de Jerez, la meilleure gastronomie locale, ses savoureux petits poissons frits et crustacés et toute la gamme de charcuteries et fromages de la région dont le fameux “Pata Negra”.

 

Feria de Chiclana

C’est durant la première ou la deuxième semaine de juin que se tient la Feria de Chiclana, une fête populaire andalouse célébrée à grands renforts de spectacles équestres, de flamenco, etc. À cette occasion, les hommes et les femmes revêtent des vêtements typiquement andalous : costume traditionnel pour les uns et robe de flamenco à pois pour les autres.

 

23 juin. Feu de la Saint Jean. En Andalousie, lors de la traditionnelle fête espagnole de la Saint Jean (San Juan), des fêtes ne s’achevant qu’au petit-matin sont organisées sur les plages.

 

16 juillet. Virgen del Carmen. La plage de la Barrosa accueille une fête de marins, la romería. Les bateaux, décorés, sortent en mer afin de rendre hommage à la patronne des marins.

 

 

Mon avis :

Pour moi, la saison idéale reste le printemps. De mars à juin, la région regorge des fêtes et traditions. Mais juillet et août sont deux mois idéaux si vous souhaitez fuir les caprices météos de France. Vous serez assurés d’avoir un ciel bleu. Quant au thermomètre, même si Séville est réputée caniculaire l’été, Cadiz et sa région profite de la fraîcheur de l’Océan Atlantique. Les températures gravitent autour des 30 degrés avec des pointes à 32 (contre 47° à Séville !) lorsque le poniente (vent chaud de terre) pointe le bout de son nez !